Le choix du matériel est une vraie question pour le débutant : il faut bien sûr s’entrainer mais il faut aussi un équipement qui vous permettra d’arriver à bon port c’est à dire au bout de votre marathon. Le matériel est le complément de l’entrainement mais il ne sera qu’une aide. Le matériel le plus technique et le plus moderne ne palliera pas un entrainement trop juste. Ce n’est pas le matériel qui devra courir mais bien vos jambes, ne l’oubliez jamais.

Alors quoi acheter ? qu’est ce qui est absolument nécessaire ?

Il y a 3 catégories :

  1. les indispensables,
  2. les importants
  3. et les superflus.

Pour aujourd’hui, on va se concentrer sur l’indispensable.

Les indispensables :

Il s’agit de la paire de chaussures, des chaussettes et du maillot (et le short mais avec les mêmes règles que le maillot). Pour les femmes, il faut rajouter une brassière de sport, en fonction de la taille de votre poitrine.  Il y a un ordre d’importance et un budget adapté pour chacun des ces équipements.

Les chaussures :

Le choix le plus important de tout votre équipement.

Il est indispensable de comprendre que c’est l’amorti que vous devez privilégier. Les autres caractéristiques comme la stabilité ou le dynamisme sont dans le cas du débutant des qualités secondaires. En cas d’amorti équivalent, le deuxième critère de choix devra être la stabilité. Courir 42.195 km demande un maximum d’amorti pour allez au bout de ce défi.  Les 30 premiers kilomètres ne sont pas en général très usants. Mais les 10 derniers sont les plus difficiles : et si vous avez réussi à préserver vos jambes, elles vont mèneront à bon port.

Vous entendrez parler de pronation et supination. En ce qui nous concerne, soit vous avez des soucis avec vos pieds et dans ce cas, vous consultez déjà un podologue. Si vous envisagez de courir un marathon, il faudra lui en parler et lui seul saura vous proposer la solution qui vous conviendra. Soit vous n’avez pas de souci, et dans ce cas prenez des chaussures “Universelles”. Si vous êtes inquiet, vous pouvez tout à fait consulter un podologue à titre personnel et préventif.

Lorsque vous irez choisir vos chaussures, je vous recommande de demander conseil au vendeur qui sera bien souvent lui-même un coureur à pied.

Pour la pointure, elle doit être supérieure d’une taille à votre taille habituelle. Vous faites normalement du 42 : achetez du 43. Attention, c’est une règle générale mais en fonction des marques, 1/2 taille peut suffire. Dans tous les cas, il faut toujours essayer des chaussures avant de les acheter.

S’il n’y a qu’un seul poste de dépense important, c’est celui-là. Prévoyez un budget de 100 euros mini.

Les chaussettes :

Si on a tendance à oublier ce poste, c’est souvent par ignorance. En effet, savez-vous qu’il existe des chaussettes sans couture, ce qui a pour qualité de ne pas blesser les pieds par frottement durant votre course. Cela vous évitera des ampoules qui obligent parfois à l’arrêt alors que les jambes peuvent encore tenir.

Le maillot et le short

Le maillot doit permettre une ventilation parfaite ainsi que l’élimination de la transpiration, tout en évitant les frottements sur la peau. Il existe donc des vêtements techniques qui combinent toutes ces qualités. Oubliez vos maillots en coton qui ont du mal à éliminer la sudation et qui de plus s’alourdissent dans le temps.

Pour le short, c’est pareil !

La brassière de sport:

Elle est indispensable pour préserver votre poitrine sur cette distance. Il faudra la choisir adaptée à votre poitrine mais elle est fortement conseillée dans tous les cas.

Le matériel du débutant pour finir son marathon

Post navigation


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *